Le premier bilan à J+15 de notre arrivée au Québec !

Emma, rue Montréal

Mon blog culinaire végétalien n’est pas un blog pour vous aider à en apprendre plus sur l’expatriation mais voilà, un événement a bouleversé nos vies il y a deux semaines. Nous avons déménagé pour Montréal, Québec, Canada, Amérique du Nord au cas où vous n’auriez pas situé :-P !  Donc oui, c’est un sacré changement qui aura des implications sur le contenu du blog donc je souhaitais vous en parler. Un impact plutôt très positif puisqu’ici le végétalisme est largement plus répandu donc démocratisé donc accepté. L’offre est énorme ici, comparé à la France, et je trouve des produits vegans dans toutes les épiceries de Montréal !

Voilà donc plus de 15 jours que nous avons fait nos adieux à notre patrie la France, et plus qu’accessoirement à nos familles et amis ;-).

avion montréal
emma et flo avion Montréal
image

Nous avons suivi le chemin que des dizaines de milliers de français pvtistes et autres ont emprunté avant nous. Ce départ un peu précipité (déménagement et démarches express en 4 semaines entre notre décision et l’avion !) était pourtant un projet de longue date. Nous avions eu le temps de réfléchir, de lire et de fouiner sur internet, ce qui a permis une acclimatation en douceur.

Notre première expérience de vie à l’étranger était au Mexique en 2011 et j’avoue être arrivée sans lire grand chose de l’histoire, la culture et les us et coutumes des mexicains. Le choc culturel a été grand et nous a demandé un peu de temps pour s’adapter. Ne vous méprenez pas,  nous avons ensuite ADORE notre vie mexicaine et le retour en France avait même été rude. Nos premières vacances seront là bas !

Emma au Mexique

 

Cette deuxième expérience, mieux préparée, ( la maturité aidant) devrait être plus facile. Je vous conseille d’ailleurs vraiment de bien préparer votre départ et de lire le plus d’ouvrages sur votre pays d’adoption pour éviter de vous étonner trop béatement des différences culturelles ou de langage de votre nouveau pays. Notre credo pour s’intégrer est de faire profil bas, comme si on avait déjà l’habitude de toutes ces nouveautés et changements. On ne se présente pas en disant qu’on vient d’arriver. On évitera d’être le centième à poser la question : « Mais sinon il fait jusqu’à combien en hiver ?  ??? » On fera le debrief en privé ! De même, on adopte très vite les mots d’ici. Ici on dit une job, lait de soya, on souhaite une bonne fin de semaine, et on parle de sa blonde même si sa copine est brune. Et aucun intérêt à se demander pourquoi, parce qu’après tout il n’y a pas plus de raison qu’en France on dise un job au masculin et qu’on utilise des anglicismes à tour de bras.

En plus il y a tellement de français ici qu’on perd tout son côté « cute » de petit nouveau expat. Bref, vous l’avez compris, c’est plutôt un désavantage de n’avoir pas d’ancienneté ni d’expérience canadienne donc la conclusion pour s’intégrer c’est d’arrêter de se poser des questions inutiles et d’avancer. Il faut créer, participer, aider, agir, inventer, partager, donner, proposer, parler, bref, être dans l’action ! On ne va pas te pousser ici, mais par contre on va vraiment te tendre la main.  Ici, les québécois n’hésitent pas à faire profiter de leurs connaissances et leur réseau à toutes les personnes qu’elles rencontrent. Ils sont très aidants, ouverts, enthousiastes. Et puis tout va plus vite, les gens sont plus efficaces, plus directs, et vont au bout des choses.

En bref, après seulement deux semaines à Montréal, vous l’avez compris, on se sent déjà chez nous ! On veut vraiment faire partie intégrante de la folie urbaine montréalaise et contribuer à l’essor économique et culturelle du Québec ! En 2 semaines, on a trouvé 1 appart, 1 job, on a défilé pour la parade de la Saint Patrick, fait 3 salons, imprimé des cartes de visite + 1 entrevue, 1 crémaillère, 2 contrats de cellulaires, aidé à 1 déménagement, fait 2 rencontres intéressantes avec E180 (brain dating !), 2 coachings de job, 1 compte en banque et toutes les démarches administratives nécessaires.

Je vous conseille quelques lectures qui nous ont été très utiles avant de partir. Mais sachez que tout prendra sens quand vous arriverez ! Voici les 3 livres que j’ai choisi personnellement, sans influence aucune, et j’avoue mon gros faible pour le Guide de survie des européens à Montréal. A lire peut-être après un autre plus sérieux, mais hilarant pour le ton décalé ! Je pense le relire dans quelques mois quand je me serai plus imprégnée de la culture québécoise.

Guides expatriation Montréal

Le site des pvtistes français à l’étrangers est aussi génialement fait et vous trouverez toutes les infos dont vous aurez besoin + un énorme forum pour partager ! Ils peuvent aussi donner des infos sur d’autres types de Visa pour ceux qui veulent vraiment s’expatrier.

Ceci dit on peut revenir au sujet principal de ce blog, c’est-à-dire mes petits plats végétaliens… Je continue et même 3 fois plus à vous donner plein de recettes vegans délicieuses ! Suivez-moi et faites passer le mot ! Un grand merci pour votre soutien !

emma brunch vegan
Cupcakes végétaliens Sophie Sucrée
Cappucino lait de soya et cannelle

 

Si quelqu’un veut parler ici de son expatriation et de ses découvertes, changements, difficultés, plaisirs et choc culturel, je serai ravie d’en discuter avec vous en bas de ce post !

 

4 Comments

  • Laure dit :

    Coucou Manue ! vraiment ravie de voir ce message. De mon côté, je suis pas passée au mode végétalien mais déjà végétarien depuis plusieurs mois maintenant et franchement c’est cool de sentir votre joie de vivre ! Gros bisous.

    • Emma dit :

      Ouaou génial !! Oui, on est très heureux ici ! Et manger végétalien ici est tellement plus facile, il y a tellement de variété et disponible dans beaucoup de magasins ! J’espère que mes recettes te plairont !

  • Ping : Expatriation québécoise d'une végane, après 1 mois - Coffee's on the house !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>